Psychiatrie

Schizophrénie

La schizophrénie est un trouble mental grave, caractérisé par des ruptures profondes de la pensée, affectant le langage, la perception et la conscience de soi. Elle comprend souvent des expériences psychotiques, notamment le fait d’entre des voix ou d’avoir des délires. Elle peut entraver la vie de tous les jours par la perte de la capacité acquise à gagner sa vie, ou par l’interruption des études. La schizophrénie débute généralement vers la fin de l’adolescence ou le début de l’âge adulte. Il existe des traitements efficaces contre la schizophrénie et les personnes qui en souffrent peuvent mener une vie productive et être intégrées dans la société. Si la schizophrénie est bien traitée, il est possible de réduire les risques de rechutes sévères.
La schizophrénie touche plus de 21 millions de personnes à travers le monde, mais elle n’est pas aussi fréquente que d’autres troubles mentaux. Elle est plus fréquente chez les hommes (12 millions) que chez les femmes (9 millions). La schizophrénie débute également généralement plus tôt parmi les hommes. La schizophrénie est associée à une incapacité importante qui peut affecter les performances scolaires et professionnelles. Les personnes schizophrènes sont 2-2,5 fois plus susceptibles de mourir jeunes comparativement à la population générale. C’est souvent dû à des maladies physiques, telles que des maladies cardiovasculaires, métaboliques et infectieuses. La stigmatisation, la discrimination et l’abus des droits humains envers les schizophrènes sont fréquents. Plus de 50 % des personnes souffrant de schizophrénie ne reçoivent pas les soins appropriés. 90 % des personnes atteintes de schizophrénie non traitée vivent dans des pays à faible et moyen revenus. Le manque d’accès à des services de santé mentale est un problème important. De plus, les personnes schizophrènes sont moins susceptibles de demander des soins médicaux que la population générale.  

Références : http://www.who.int/mental_health/management/schizophrenia/en/  Saha S, Chant D, Welham J, McGrath J (2005) A Systematic Review of the Prevalence of Schizophrenia. PLOS Medicine 2(5): e141  http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs397/fr/

Trouble anxieux généralisé (TAG)

L’anxiété est un sentiment de malaise, tel que l’inquiétude ou la peur, qui peut être d’intensité légère ou sévère. Tout le monde ressent de l’anxiété à certains moments de sa vie ; par exemple, vous pouvez vous sentir inquiet(e) et anxieux(se) à l’idée de passer un examen, un test médical ou un entretien d’embauche. Dans ces moments-là, se sentir anxieux est parfaitement normal. Toutefois, certaines personnes ont du mal à contrôler leurs inquiétudes. Leurs sentiments d’anxiété sont plus permanents et peuvent souvent affecter leur vie quotidienne. Le TAG est une affection à long-terme qui vous rend anxieux(se) concernant un large éventail de situations et de problèmes, plutôt qu’un seul événement spécifique. Les personnes atteintes de TAG se sentent anxieuses la plupart du temps et ont souvent du mal à se souvenir quand elles se sont senties détendues pour la dernière fois. Dès qu’une pensée anxieuse disparaît, une autre peut apparaître concernant autre chose. Le TAG peut provoquer des symptômes à la fois psychologiques (mentaux) et physiques. Le TAG est l’un des troubles mentaux les plus fréquents dans les services de soins de santé primaires. Sa prévalence au cours de la vie est de 4,3 à 5,9 %.
Références : http://www.nhs.uk/conditions/anxiety/Pages/Introduction.aspx  Wittchen HU, Jacobi F. – Size and burden of mental disorders in Europe – a critical review and appraisal of 27 studies. – Eur Neuropsychopharmacol. 2005 Aug;15(4):3547-76