Cardiologie

Hypertension artérielle

L’hypertension, également appelée haute pression sanguine ou pression artérielle élevée, est une préoccupation majeure de santé publique et privée. On estime qu’à travers le monde, la pression artérielle élevée est à l’origine de 7,5 millions de décès, soit environ 12,8 % du nombre total de décès. La pression artérielle élevée est un facteur de risque majeur de maladie coronaire et d’accident vasculaire cérébral ischémique et hémorragique. Il a été montré que l’hypertension est liée de manière certaine et permanente au risque d’accident vasculaire cérébral et de maladie coronaire. À l’échelle mondiale, la prévalence globale de la pression artérielle élevée chez l’adulte âgé de 25 ans et plus était d’environ 40 % en 2008.

Références : Lim SS, Vos T, Flaxman AD, et al. A comparative risk assessment of burden of disease and injury attributable to 67 risk factors and risk factor clusters in 21 regions, 1990-2010: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2010. Lancet 2012;380:2224-60.

http://www.who.int/topics/hypertension/en/ http://www.who.int/gho/ncd/risk_factors/blood_pressure_prevalence_text/en/

La thromboembolie regroupe deux pathologies interdépendantes qui font partie du même ensemble, la thrombose veineuse profonde (TVP) et l’embolie pulmonaire (EP).

La maladie thromboembolique est la troisième maladie cardiovasculaire aiguë la plus fréquente, après les syndromes d’ischémie cardiaque et l’accident vasculaire cérébral. En outre, elle survient avec une incidence annuelle d’environ 1 pour 1 000 dans les populations adultes.

Thrombose veineuse profonde (TVP)

Les caillots sanguins qui se forment dans une veine sont également appelés thrombose veineuse. La TVP survient généralement dans une veine profonde de la jambe, une veine de plus gros calibre qui s’étend des muscles du mollet et de la cuisse. Elle peut être à l’origine d’une douleur et d’un gonflement dans la jambe et entraîner des complications telles qu’une embolie pulmonaire. C’est une maladie grave qui survient lorsqu’un morceau de caillot sanguin se détache dans la circulation sanguine et obstrue l’un des vaisseaux sanguins dans les poumons. En l’absence de traitement, environ une personne sur 10 atteinte d’une TVP développera une embolie pulmonaire.

Embolie pulmonaire (EP)

L’embolie pulmonaire est une obstruction dans l’artère pulmonaire, qui est le vaisseau sanguin qui achemine le sang du cœur vers les poumons. Cette obstruction (généralement un caillot de sang) peut mettre en jeu le pronostic vital car elle empêche le sang d’atteindre vos poumons.

Insuffisance cardiaque

L’insuffisance cardiaque est un état pathologique chronique et évolutif dans lequel le muscle cardiaque est incapable de pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins en sang et en oxygène de l’organisme. En gros, le cœur n’arrive plus à traiter sa charge de travail. Le cœur et l’organisme finissent par ne plus suivre, et la personne présente une fatigue, des problèmes respiratoires ou d’autres symptômes qui l’amènent généralement à se rendre chez son médecin. Les mécanismes de compensation de l’organisme permettent d’expliquer pourquoi certaines personnes ne prennent conscience de leur état pathologique que des années après le début du déclin